Cuba se dit prêt pour la saison 2019-2020 !

Le ministre du Tourisme de Cuba en visite à Montréal

À l’occasion de sa visite annuelle au Canada, le ministre du Tourisme de la République de Cuba, Manuel Marrero Cruz, a invité une cinquantaine d’invités à dîner à Montréal. L’événement, qui s’est tenu hier lundi le 7 octobre, a réuni quelques tour-opérateurs, agents de voyage, directeurs commerciaux, médias et représentants cubains. Les présidents des grandes chaines hôtelières de Cubanacan, Gaviota, Melia, Iberostar et Blue Diamond s’étaient aussi déplacés pour l’occasion.

D’emblée, le ministre s’est voulu rassurant quant à la situation actuelle et aux échos médiatiques des dernières semaines voulant que le pays vivait une pénurie de carburant.

« Oui, il y a eu un problème réel suite à la stratégie états-unienne de compliquer le transport de pétrole vers Cuba, a déploré le ministre, mais la situation économique est loin de ressembler à celle des années 90 et nous nous sommes tournés ailleurs. »

Manuel Marrero Cruz a critiqué vivement les médias qui ont rapporté en septembre que le pays manquait d’essence en exagérant et dramatisant la nouvelle, les spéculations ayant été bien au-delà de la réalité.

« Des mesures ont été prises afin que l’électricité ne soit coupée nulle part, ni dans les hôtels, ni pour la population. Il y a amplement de carburant pour l’aviation, les aéroports fonctionnent normalement, le ravitaillement de denrées continue de s’effectuer. Nous travaillons aussi fort présentement sur des développements d’énergies renouvelables, principalement pour les hôtels, qui se dotent de panneaux solaires, de bougies Led, etc. ».

Les 20 hôtels actuellement fermés sur l’île le sont en raison de rénovations majeures ou d’un taux d’occupation trop faible, le mois de septembre et octobre étant au ralenti partout sur l’île. De fait, ce sont 14 000 travailleurs qui sont en vacances présentement dû à la basse saison et reprendront le travail rapidement.

« Je vous le répète, la situation du tourisme fonctionne avec normalité. J’invite les Canadiens à venir voir ce qui se passe de leurs propres yeux. Nous ne sommes pas parfaits, nous avons nos problèmes, mais nous sommes forts d’expérience et nous savons recouvrir continuellement à des solutions », a insisté le ministre déplorant l’acharnement des États-Unis.

« Nous continuerons de résister avec fermeté (Cuba a interdit notamment le mouillage des bateaux de croisières états-uniens dans ses ports) en cherchant d’autres solutions et en cherchant à être de plus en plus indépendants », a-t-il soutenu.

Le ministre a également assuré que tout était prêt pour la haute saison en invitant les tour-opérateurs à aller au-delà de la destination de soleil et de plages parmi les plus belles du monde, mais aussi en la considérant dans son essence culturelle, historique et patrimoniale.

Le ministre a également profité de l’événement pour remercier les invités de leur collaboration rappelant que le Canada est toujours le principal marché émetteur pour l’île cubaine. Sur les 4 732 000 visiteurs de 2018, pas moins du quart étaient Canadiens. La perspective pour 2019 est similaire et le Canada se maintiendra avec plus d’un million de visites.

Une offre hôtelière qui ne cesse de se bonifier

D’ici quelques jours, le magnifique Hôtel Paseo del Prado (250 chambres) sera inauguré à la Havane. L’hôtel Melia Varadero a été inauguré le 14 septembre dernier. Le grand Muthu (248 chambres) et le luxueux Resort Kempinski (245 chambres avec des villas sur pilotis) viendront changer le visage de Cayo Guillermo.

Au nord de Camaguëy, à moins d’une heure de l’aéroport de Cayo Coco, Cayo Cruz s’impose comme une nouvelle destination avec deux nouveaux hôtels, le Valentin, avec ses 546 chambres luxueuses, et le Marina and Spa Cayo Cruz, un hôtel-boutique de 60 chambres présentement en construction. Du côté de Santa Maria, l’ouverture toute récente du luxueux Paradisus Los Cayos, entouré de piscines auxquelles on accède depuis les chambres, s’avère prometteuse.

Trinidad se verra bientôt tributaire de deux hôtels 5 étoiles, soit le Melia Trinidad Playa et le Iberostar Ancon. Du côté de La Havane, 76 bâtiments patrimoniaux, âgés de 200 à 300 ans, ont été transformés en 64 hôtels-boutiques et 12 installations de loisirs afin de répondre à la demande croissante des visiteurs en quête de culture.

 

Tomado de TravelPulseQuebec

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s